heureux celui qui s’intéresse au pauvre

Dans la cadre de nos voyages nous avons découvert dans certains pays de réels besoins humanitaires.

En relation avec d’autres associations nous essayons de soulager matériellement et moralement un certains nombres de personnes :

C’est pour nous une joie, un grand privilège et une bénédiction, d’avoir pu entrer dans cette démarche. Elle est bonne et véritable la parole qui dit : « …heureux celui qui s’intéresse au pauvre… »

En Inde

Les tziganes de l’Inde, les « Gypsys »

Ils vivent dans des villages à l’extérieur des villes. Leurs conditions de vies sont extrêmement difficiles. Ce sont des « intouchables » donc des pauvres. Aucun hindou ne viendra en aide à un pauvre car ils pensent que s’ils vivent ainsi, c’est que les dieux l’ont voulu et il ne faut pas aller contre la volonté des dieux. Où alors, à cause du fait qu’ils croient dans la réincarnation, ils expieraient les péchés d’une vie passée … Lire la suite …

En Syrie

Extrait de courrier

Janvier 2018

« J’ai visité la ville de Homs, où je suis né, dans cette maison.
A l’époque, elle était une maison simple, puis j’ai rencontré quelques personnes… »
Pasteur Samir